All buildings are CLOSED until further notice, click here for our interim services. Please visit our digital content here.

Marianne

Book Cover
Average Rating
Publisher:
Varies, see individual formats and editions
Pub. Date:
Varies, see individual formats and editions
Description
Une romance pourvue d'une subtile touche de féminisme dans le dernier roman de George Sand, publié juste avant sa mort. Pierre André aime sans le savoir la charmante Marianne Chevreuse. Tout bascule lorsqu'un vieil ami le sollicite pour arranger le mariage de son fils, un jeune Parisien bien fait et très sûr de lui, avec Marianne. Voilà une demande à laquelle Pierre ne peut se soustraire mais qui lui cause, à son grand étonnement, une vive irritation. Heureusement, malgré les préjugés de son époque, la jeune femme n'est pas prête à épouser le premier venu… Dans ce roman peu connu, le dernier publié avant sa mort, George Sand crée une romance à la subtile touche féministe. Son héroïne, jeune femme vive et indépendante, représente pour l'auteure à la fois l'idéal de l'émancipation féminine et une attaque subtile de la muse de la République française, la Marianne nourricière qui protège les enfants de la patrie. Marianne offre ainsi au lecteur un dernier aperçu du génie de l'un des plus remarquables écrivains français. Un roman simple, dans lequel transparait le génie littéraire de George Sand grâce à son sens du portrait et son goût des fins heureuses. Un classique de la littérature française à (re)découvrir en numérique ! EXTRAIT Marianne était une demoiselle de campagne, propriétaire d'une bonne métairie, rapportant environ cinq mille francs, ce qui représentait dans le pays un capital de deux cent mille. C'était relativement un bon parti, et pourtant elle avait déjà vingt-cinq ans et n'avait point trouvé à se marier. On la disait trop difficile et portée à l'originalité ; défaut plus inquiétant qu'un vice aux yeux des gens de son entourage. On lui reprochait d'aimer la solitude, et on ne s'expliquait pas qu'orpheline à vingt-deux ans, elle eût refusé l'offre de ses parents de la ville, un oncle et deux tantes, sans parler de deux ou trois cousines, qui eussent désiré la prendre en pension et la produire dans le monde, o elle eût rencontré l'occasion d'un bon établissement. La Faille-sur-Gouvre n'était pas une ville sans importance. Elle comptait quatre mille habitants, une trentaine de familles bourgeoises, riches de cent mille à trois cent mille francs, plus des fonctionnaires très bien et connus depuis plusieurs années, enfin un personnel convenable, o une héritière, si exigeante qu'elle fût, eût pu faire son choix. Marianne avait préféré rester seule dans la maison de campagne que ses parents lui avaient laissée en bon état, suffisamment meublée, et dans un site charmant de collines et de bois à peu près désert, à quatre kilomètres de la Faille-sur-Gouvre. La contrée, située vers le centre de la France, était d'une remarquable tranquillité, surtout il y a une cinquantaine d'années, époque à laquelle il faut rapporter ce simple récit. De mémoire d'homme, il ne s'y était passé aucun drame lugubre. Le paysan y a des mœurs douces et régulières. Il est propriétaire et respecte ses voisins pour en être respecté à son tour. Les maisons sont pourtant clairsemées dans la région qu'habitaient Marianne et Pierre André, à cause des grandes étendues de landes et de taillis, qui offrent peu de ressources à la petite propriété, et qui d'ailleurs appartiennent par grands lots aux gros bonnets de la province. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Ce roman met l'accent sur l'amour de la nature par les deux protagonistes et sur leur amour "pur" dénué d'intérêt. Un bel ouvrage à lire aussi pour bien appréhender la condition des femmes à cette époque. - Ansea, Babelio À PROPOS DU PREFACIER Marc Tadieu, historien et auteur de nombreux romans et livres d'histoire, a redécouvert au début des années 2000 ce texte oublié qu'il nous présente ici en quelques mots bien choisis.
Also in This Series
More Like This
More Details
ISBN:
9780881844153
9782808011174
Reviews from GoodReads
Loading GoodReads Reviews.
Staff View

Grouping Information

Grouped Work IDf24bd668-6eb5-3f57-7977-e82f7023f790
Grouping Titlemarianne
Grouping Authorsand george
Grouping Categorybook
Last Grouping Update2020-06-11 04:18:54AM
Last Indexed2020-07-05 04:39:39AM

Solr Details

accelerated_reader_point_value0
accelerated_reader_reading_level0
auth_author2Miles, Siân.
authorSand, George, 1804-1876.
author2-roleMiles, Siân.
hoopla digital.
author_displaySand, George
detailed_location_santafeLa Farge
Online Hoopla Collection
display_descriptionUne romance pourvue d'une subtile touche de féminisme dans le dernier roman de George Sand, publié juste avant sa mort. Pierre André aime sans le savoir la charmante Marianne Chevreuse. Tout bascule lorsqu'un vieil ami le sollicite pour arranger le mariage de son fils, un jeune Parisien bien fait et très sûr de lui, avec Marianne. Voilà une demande à laquelle Pierre ne peut se soustraire mais qui lui cause, à son grand étonnement, une vive irritation. Heureusement, malgré les préjugés de son époque, la jeune femme n'est pas prête à épouser le premier venu… Dans ce roman peu connu, le dernier publié avant sa mort, George Sand crée une romance à la subtile touche féministe. Son héroïne, jeune femme vive et indépendante, représente pour l'auteure à la fois l'idéal de l'émancipation féminine et une attaque subtile de la muse de la République française, la Marianne nourricière qui protège les enfants de la patrie. Marianne offre ainsi au lecteur un dernier aperçu du génie de l'un des plus remarquables écrivains français. Un roman simple, dans lequel transparait le génie littéraire de George Sand grâce à son sens du portrait et son goût des fins heureuses. Un classique de la littérature française à (re)découvrir en numérique ! EXTRAIT Marianne était une demoiselle de campagne, propriétaire d'une bonne métairie, rapportant environ cinq mille francs, ce qui représentait dans le pays un capital de deux cent mille. C'était relativement un bon parti, et pourtant elle avait déjà vingt-cinq ans et n'avait point trouvé à se marier. On la disait trop difficile et portée à l'originalité ; défaut plus inquiétant qu'un vice aux yeux des gens de son entourage. On lui reprochait d'aimer la solitude, et on ne s'expliquait pas qu'orpheline à vingt-deux ans, elle eût refusé l'offre de ses parents de la ville, un oncle et deux tantes, sans parler de deux ou trois cousines, qui eussent désiré la prendre en pension et la produire dans le monde, o elle eût rencontré l'occasion d'un bon établissement. La Faille-sur-Gouvre n'était pas une ville sans importance. Elle comptait quatre mille habitants, une trentaine de familles bourgeoises, riches de cent mille à trois cent mille francs, plus des fonctionnaires très bien et connus depuis plusieurs années, enfin un personnel convenable, o une héritière, si exigeante qu'elle fût, eût pu faire son choix. Marianne avait préféré rester seule dans la maison de campagne que ses parents lui avaient laissée en bon état, suffisamment meublée, et dans un site charmant de collines et de bois à peu près désert, à quatre kilomètres de la Faille-sur-Gouvre. La contrée, située vers le centre de la France, était d'une remarquable tranquillité, surtout il y a une cinquantaine d'années, époque à laquelle il faut rapporter ce simple récit. De mémoire d'homme, il ne s'y était passé aucun drame lugubre. Le paysan y a des mœurs douces et régulières. Il est propriétaire et respecte ses voisins pour en être respecté à son tour. Les maisons sont pourtant clairsemées dans la région qu'habitaient Marianne et Pierre André, à cause des grandes étendues de landes et de taillis, qui offrent peu de ressources à la petite propriété, et qui d'ailleurs appartiennent par grands lots aux gros bonnets de la province. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Ce roman met l'accent sur l'amour de la nature par les deux protagonistes et sur leur amour "pur" dénué d'intérêt. Un bel ouvrage à lire aussi pour bien appréhender la condition des femmes à cette époque. - Ansea, Babelio À PROPOS DU PREFACIER Marc Tadieu, historien et auteur de nombreux romans et livres d'histoire, a redécouvert au début des années 2000 ce texte oublié qu'il nous présente ici en quelques mots bien choisis.
format_category_santafeBooks
eBook
format_santafeBook
eBook
idf24bd668-6eb5-3f57-7977-e82f7023f790
isbn9780881844153
9782808011174
item_details
Bib IdItem IdShelf LocCall NumFormatFormat CategoryNum CopiesIs Order ItemIs eContenteContent SourceeContent FileeContent URLsubformatDetailed StatusLast CheckinLocationSub-location
hoopla:MWT13076981Online Hoopla CollectionOnline HooplaeBookeBook1falsetrueHooplahttps://www.hoopladigital.com/title/13076981?utm_source=MARCAvailable Online
ils:.b10756267.i18793277La FargeFiction Sand, G1falsefalseDue Jul 8, 2020lf
itype_santafeRegular Circ
last_indexed2020-07-05T10:39:39.051Z
lexile_score-1
literary_formFiction
literary_form_fullFiction
local_callnumber_santafeFiction Sand, G
owning_library_santafeSanta Fe Public Library
owning_location_santafeOliver La Farge Branch
primary_isbn9780881844153
publishDate1988
2019
record_details
Bib IdFormatFormat CategoryEditionLanguagePublisherPublication DatePhysical Description
hoopla:MWT13076981eBookeBookFrenchLe Tram Noir, 2019.1 online resource
ils:.b10756267BookBooksEnglishCarroll & Graf, 1988.171 p. ; 21 cm.
recordtypegrouped_work
scoping_details_santafe
Bib IdItem IdGrouped StatusStatusLocally OwnedAvailableHoldableBookableIn Library Use OnlyLibrary OwnedHoldable PTypesBookable PTypesLocal Url
hoopla:MWT13076981Available OnlineAvailable Onlinefalsetruefalsefalsefalsefalse
ils:.b10756267.i18793277Checked OutChecked Outfalsefalsetruefalsefalsetrue9999
subject_facetElectronic books
French fiction -- 19th century -- Translations into English
Love stories
Romance fiction
title_displayMarianne
title_fullMarianne / George Sand ; edited and translated by Siân Miles
Marianne [electronic resource] Sand, George, 1804-1876.
title_shortMarianne
topic_facetElectronic books
French fiction
Romance fiction